Histoire des recettes de Montpellier

 

Le commerce des épices fit la richesse de Montpellier au Moyen Âge. La ville disposaint d'un comptoir important à Tripoli (actuel Liban), dont la langue officielle était l'Occitan. 

Depuis, les épices (safran, gingembre, poivres, etc.) sont une des particularités des recettes historiques de Montpellier.

 

 

Les recettes de Cambacérès

 

Sous la IIIe République française, lors de réception de la Reine d'Angleterre, du Tsar Nicolas II, du Président des Etats-Unis, il y avait toujours une recette de Montpellier proposée pour les dîners officiels.

 

Souvent les recettes offertes à la table de la Présidence de la Répuplique étaient celles inventées par Jean-Jaques Régis de Cambacérès, illustre Montpelliérain, père du Code Civil, Député de l'Hérault sous la Convention et 3e personnage de l'Etat sous Napoléon 1er.

Il était aidé de son maître queue, autre Montpelliérain, le Marquis d'Aigrefeuille.

 

On lui doit 9 recettes de Montpellier dont le Turbot à la Cambacérès, la Tatin de Foie Gras, le Blanc Manger à la Cambacérès, etc.

 

 

Aujourd'hui, la cuisine vivante de Montpellier

 

Le patrimoine culinaire de Montpellier est composé de 44 recettes orginales, présentes dans la gastronomie familiale locale.

 

Au sein de la famille de Fabien Vie, le chef de "Saveurs de Montpellier", depuis plus de 400 ans d'autres recettes - plus de 50 - ont été créées.  

Des apoticaires, des marchands d'épices et des restaurateurs ont fait partie de cette famille au fil des siècles et on transmis les goûts, les odeurs et les saveurs.

 

Ce sont en tout 96 recettes que "Saveurs de Montpellier" vous propose de déguster à sa carte, au fil des saisons, printemps/été et automne/hiver.